Imaginez votre visibilité sur Google comme un grand récipient vide que vous devez remplir à ras bord. Dans ce récipient : les mots-clés et expressions de premier niveau sont de gros ingrédients couteux qui laissent des espaces vides. Ces ingrédients sont tellement concurrentiels qu’ils vous rendent complètement invisibles, c’est la raison pour laquelle vous allez devoir combler les espaces vides avec des ingrédients plus petits et pour finir, remplir le moindre petit espace vide avec des épices…

Déterminer votre portefeuille de mots-clés

Ils sont la clé de voûte essentielle de votre site et leur importance va même au-delà car ils déterminent le cap que vous allez suivre pour des années à venir. Il est important que ces mots-clés soient d’une parfaite légitimité et en adéquation avec votre activité. Ce portefeuille peut être enrichi mais il ne doit pas se disperser dans trop de thématiques à la fois car vous risqueriez de perdre tout le travail accompli. Gardez également en tête que ces mots-clés doivent être utilisés par vos lecteurs et donc en parfaite cohérence avec les recherches des internautes, en somme : vous devez faire un effort de vulgarisation.

Bien choisir vos mots-clés principaux

Ces mots-clés sont généralistes et doivent être travaillés autour de peu de termes (avec 2 ou 3 mots-clés principaux). Ces expressions permettent de positionner votre marque mais elles sont très concurrentielles. Pour générer une audience plus qualifiée, il faut en effet travailler en expression de premier niveau car ces expressions viennent enrichir et affiner les recherches. Un exemple : le mot-clé rédaction, à lui seul ce mot peut générer une audience peu qualifiée comme par exemple des personnes qui souhaitent apprendre à écrire). En revanche l’expression de premier niveau : rédaction contenu marketing va vous permettre d’améliorer la qualité de votre audience.

Choisir ses mots-clés secondaires

Rappelez-vous : votre visibilité sur Google est à la l’image de ce grand récipient vide que vous devez combler à ras bord avec des ingrédients plus petits et pour finir avec des épices. Dès lors, des mots-clés qui composent des expressions secondaires ciblent des demandes plus précises car mieux formulées et génèrent une audience plus qualifiée. Ce sont des expressions qualifiant la nature de la recherche. À partir de cette expression de premier niveau : rédaction contenu marketing on peut imaginer tout un réseau d’expressions secondaires :

Par grand type de média : web, print, réseaux sociaux

Par type de plateformes : site vitrine, e-commerce, intranet, landing page, courrier, magazine

Par type de support marketing : newletter, blog, livre blanc, mailing, annonce-presse…

Par type de stratégie : prospection, fidélisation, e-réputation, référencement…

Par type de sujets : immobilier, tourisme, assurance, financier, santé, bien-être, mode…

Ces nombreuses expressions secondaires sont très importantes car elles vont vous apporter bien plus de visiteurs très qualifiés que les expressions vedettes. Cette stratégie qui consiste à lister un très grand nombre de mots-clés à travailler a été exploité en 2004 par Chris Anderson sous le terme d’effet longue traîne.

Des outils pour choisir ses mots-clés

Si vous possédez déjà un compte Google Adwords, vous pouvez utiliser l’ « outil de planification des mots-clés » en passant par le menu « Outils ».

D’autres outils généralement payants, vous proposent des suggestions : vous tapez un mot ou une expression pour afficher d’autres idées, avec une estimation de volume de recherche mensuel et du degré de concurrence de l’expression. Vous pouvez vous orienter vers :

  • Yooda insight le plus riche pour une recherche de mots-clés francophones (développé par une start up française) offre le meilleur rapport/qualité prix. (19 euros HT par mois)
  • SEMRush : outil en ligne utilisé dans de nombreux pays par plusieurs milliers de centaines d’abonnés. (Premier prix : 69,95 dollars par mois)

 

  • Autre outil très utile  et GRATUIT : Google trends permet de voir les grandes tendances des sujets du moment. Cette tendance est affinée par la géoLocalisation des sujets. Bien entendu vous pouvez également taper les mots-clés liés à votre création de site et visualiser en un clin d’œil la courbe d’évolution de ces derniers !

Ces outils peuvent être précieux pour suivre l’évolution du volume de mots-clés sur lequel vous vous positionnez ou pour surveiller les actions de la concurrence.

Référence bibliographique

Ce que Google veut… Comprendre le référencement naturel

Benjamin Thiers / julien Ringard, Éditions StudyramaPro