Pour lancer sa nouvelle twingo, Renault a lancé sur la toile un spot jouant sur un humour très sexiste. Une femme se gare sur un rond point et laisse un message sur une serviette hygiénique demandant de ne pas enlever sa voiture. Lol gras !

Et tatata (oui, c’est Renaud. Ah, non, c’est Renault, Bref, je me gare. Euh, je m’égare. )… Renault propose un concept très plus pratique à la conductrice lambda : des petites cartes “N’enlevez pas ma voiture SVP… J’ai des hauts talons” avec un beau logo newtwingo.be. Relol gras.

Ca fait beaucoup rire le macho man, la nana avec un 3ème degré inné… Mais le reste de la communauté web. Non. Elle a pas lollé. Du tout.

Tweets négatifs, affolement sur la toile, bad buzz total… Du coup, le lancement de la nouvelle Twingo n’est pas passé inaperçu. La vidéos a été supprimée au bout de quelques heures.

Du coup, est ce que ce bad buzz n’était pas calculé ? N’était ce pas une erreur volontaire ? En effet, des cabinets sont consultés par Renault et tous les gros annonceurs, pour évaluer la réaction du public avant le lancement d’un spot à la télé ou sur le web… Pas folle la guêpe ! Ou la grenouille, vu que c’est une Twingo.

N’était-ce donc pas un coup de maître ? Car maintenant tout le monde en Belgique est au courant du lancement de la nouvelle Twingo. Et comme on dit en politique, peu importe qu’on parle de vous en mal ou en bien. Tant qu’on parle de vous.” Dans quelques jours (ou heures), le bad buzz aura été balayé par une nouvelle actu web. Le bad buzz sera loin, mais les conductrices se souviendront que la nouvelle Twingo est là. Taaaataaaata !